Home » ACHAT CD

ACHAT CD

télécharger le bon de commande

télécharger le bon de commande - more time papa orchestra
Pour vous procurer le CD de l'orchestre, téléchargez le bon de commande et renvoyez le nous par la poste avec vos coordonnées et un chèque de 20€.

Critique de Michel Laplace dans jazzhot du 30 oct. 2011

   
 

Renaud Perrais est à l’origine de ce projet original qui consiste à habiller à la Duke Ellington sa composition originale (« Two Old Friends ») et des morceaux de Claude Luter, certaines peu connues. En effet le parfum Cotton Club est bien présent (« Black Satin », « Surmale »). Il y a un bon travail d’orchestration dans chaque titre. On note notamment des passages clarinette-soprano bien venus (« Triolet Blues », « Two Old Fiends » « Saint Germain Dance ») et l’utilisation du re-recording dans « Surmale » (trombone multiplié par trois,…). Daniel Huck intervient en invité et avec classe dans « September Blues » pour un scat et dans « Triolet Blues » à l’alto. Christophe Tellez délivre lui aussi un excellent solo d’alto dans « Le Vieux Bateau » astucieusement traité dans le genre « Black and Tan Fantasy » (bonne coda d’Eric Luter avec le bassiste). Le travail d’Olivier Lalauze est bon dans « Black Satin » qui propose aussi une alternative de trompettes Luter-Perrais et un stop time de trombone. Lalauze est également en vedette dans « Love Love », un arrangement amusant qui permet à Benoît Auprêtre d’intervenir en solo. Le drumming genre parade néo-orléanaise lance bien un « Creole Jazz » qui nous vaut un bon solo de clarinette de Renaud Perrais. C’est un excellent clarinettiste comme on peut aussi en juger dans ses solos sur «  Two Old Friends », « Frotti Frotta » (au parfum Jungle). Il n’est pas moins bon au baryton dans « Danger Blues », titre où brillent aussi en solo Eric Gilles (g), Lalauze et Chip Hoehler. Perrais n’est pas seulement bon au baryton dans « More Time Papa », il y prend aussi un solo de trompette de bonne facture. Enfin, Eric Luter intervient le plus souvent avec sourdine notamment dans des exposés (« Le Vieux Bateau », « Surmale », « Triolet Blues », « Two Old Friends »). Il n’est pas, avec le plunger, sans évoquer un peu Muggsy Spanier. Ses solos sont solides et le plus souvent bien menés comme dans « Saint Germain Dance », un des meilleurs titres où la rythmique swingue bien. Voilà donc un disque qui va ravir les amateurs de jazz dans la tradition.

Michel Laplace

Alain Tercinet

"Un CD qui réjouit l'oreille et le cœur !
Le côté ellingtonien des compositions de Claude Luter est remarquablement mis en valeur et tout le monde tient parfaitement sa partie. Quand à Daniel Huck il reste égal à lui-même.  Vraiment un beau disque qu'on va écouter plus souvent que beaucoup d'autres."